Quelques animaux menacés d'extinction dans le monde

La biodiversité constitue une richesse inestimable sur Terre. Malheureusement, elle est mise à mal par les êtres humains à travers une exploitation anarchique des ressources disponibles. C’est le cas aujourd’hui de certaines espèces animales qui sont menacées d’extinction dans le monde. Nous vous présentons ici quelques animaux figurant parmi les plus menacés.

Le tigre de Bengale

Le tigre de Bengale figure parmi les animaux les plus menacés d’extinction au monde. Le nombre d’individus encore en vie aujourd’hui est estimé à 3000 ou 4500. Certains sites internet vous fournissent plus d’informations à propos de ces animaux en danger. L’extinction de ces animaux est souvent liée aux actions de l’Homme. Ainsi, cette réduction drastique de la population du tigre de Bengale est liée à sa fourrure très convoitée, de même que d’autres organes comme les yeux, les dents, les os, pour des raisons décoratives et médicinales.

Le grand requin blanc

Le grand requin blanc est l’un des plus grands poissons du monde. C’est aussi un grand prédateur. Le nombre de requins blancs a diminué de façon drastique ces 15 dernières années, classant ainsi cette espèce parmi les plus menacées de la Terre. En effet, plus de 100 millions de requins (toutes espèces confondues) sont tués chaque année. Plusieurs raisons font de cet animal une proie convoitée par l’Homme : sa chair très appréciée, ses ailerons, ses dents et sa peau utilisés à des fins médicinales.

Le napoléon

C’est l’un des plus grands poissons de récifs. Le napoléon est un fossile vivant du fait de ses origines très anciennes. C’est une espèce naturellement rare en raison de sa lenteur de développement. Il vit généralement dans les eaux peu profondes du pacifique et de l’océan indien. Sa population a diminué d’environ 90%. Le nombre d’individus disponible encore aujourd’hui serait environ 320.000. Ce poisson est très recherché pour la gastronomie (surtout en Asie) et très coûteux. À titre d’exemple, sa chair coûte jusqu’à 150 dollars le kilogramme et ses mâchoires jusqu’à 40.000 euros.