Création d'une SAS: que savoir avant de s'y lancer ?

À l'instar de la SARL, la SASU, La SAS est aussi un statut utilisé pour la qualification d'une entreprise. Évoquée, elle n'est pas liée qu'aux petites entreprises. Ce statut faire partie des statuts dans lesquels un auto-entrepreneur peut s'inscrire. La SAS est plus recommandée à quelqu'un qui veut se lancer nouvellement en entrepreneuriat. Elle confère en particulier quelques avantages pouvant beaucoup aider un novice. Voulez-vous créer une SAS, ce guide vous aidera à y voir plus clair.

SAS: qu'est-ce ?

Avant de passer aux étapes de la création d'une SAS, il est important de savoir ce que c'est réellement. Toutefois, sachez que vous avez la possibilité de créer une sas en ligne. La SAS est en effet un acronyme utilisé pour désigner une Société à Actions simplifiées.  Elle peut être encore nommée société commerciale pour faire court.  Cette mention est importante, parce que toutes les entreprises inscrites sous ce statut sont tenues de respecter certaines règles stipulées par le droit français et le Code civil. 

Sous ce statut, l'entreprise peut avoir des associés. Ces derniers ne doivent pas cependant dépasser deux. 

Maintenant que vous savez un peu plus sur la signification de la SAS, il est important de connaître les différentes étapes de sa création.

Les étapes de création d'une SAS

La création d'une SAS suit un processus. Quand bien même un auto-entrepreneur peut créer, les étapes sont fastidieuses. 

Dans un premier temps, vous devez commencer par rédiger vos projets, tout en ajoutant les caractéristiques de votre entreprise. Il faut noter qu'elle est un tout petit peu longue cette étape. Ensuite, il faut penser à l'aspect financier de votre entreprise. Par conséquent, vous devez verser une somme sur un compte bancaire. Ce que vous déboursez doit pouvoir créer votre entreprise. 

Après cette étape, vous allez nominer une personne qui dispose des aptitudes légales pour la validation de la création de votre entreprise. 

La dernière étape consiste à remplir un formulaire puis à demander l'immatriculation de votre entreprise.