Comment fonctionne le crédit immobilier ?

Les projets immobiliers sont l’un des projets qui nécessitent assez de moyens financiers qu’on n’arrive généralement pas à autofinancer. Pour ce faire, nombreux sont ceux qui font recours aux prêts bancaires, le crédit immobilier. Si vous envisagez recourir à ce mode de financement pour la réalisation de votre projet immobilier, il est conseillé avant toute chose, de comprendre comment cela fonctionne.

Que savoir du crédit immobilier ?

Le crédit immobilier, selon le code de la consommation, est une opération par laquelle un organisme prêteur (banque, une société de financement) met à la disposition d’un ou plusieurs emprunteurs non professionnels une somme d’argent pour financer la construction ou l’acquisition d’un immeuble (logement et /ou terrain) à usage d’habitation ou à usage mixte. L’offre du crédit immobilier doit comporter les informations telles que la durée du crédit, le taux d’intérêt (fixe ou variable), les modalités de remboursement, les frais de notaires, les sûretés pouvant garantir le crédit…
Il existe différents types de prêts immobiliers. Nous avons les prêts amortissables, les prêts relais, les prêts gigognes et le lissage et les prêts in fine.

Qu’est-ce que le TEG ou le TAEG et quels sont les critères de banque pour emprunter ?

Le TEG (Taux Effectif Annuel) ou le TAEG (Taux Annuel Effectif Global) est le coût total du crédit immobilier consenti, exprimé en pourcentage annuel du montant. En plus du taux d’intérêt nominal, le TAEG comporte tout autre frais, taxe, commissions et rémunération obligatoires. Il est une information capitale qui permet à l’emprunteur de comparer le coût global des différents crédits qui lui sont proposés.
Afin de s’assurer de la capacité de solvabilité de l’emprunteur, la banque s’assure de sa capacité d’endettement, de son reste à vivre et du saut de charges. Elle tient également compte des finances personnelles, de l’épargne résiduelle et des comportements à risques du client. Outre ces critères, les banques tiennent de plus en plus compte des situations professionnelles.