Cigarette électronique: tout ce qu'il faut savoir

L'évolution technologique n'a épargné aucun domaine de notre vie. En ce qui concerne le domaine de la cigarette, les cigarettes électroniques sont les plus utilisées et semblent être plus pratiques que les cigarettes mécaniques, ou classiques. Que faut-il savoir sur ces cigarettes électroniques qui accroissent à grand pas à l'heure actuelle sur le marché international ? La suite de ce présent article vous renseigne sur tout ce qu'il y a d'essentiel à retenir sur les cigarettes électroniques qui sont tant aimés de nos jours.

Cigarette électronique : les composants et impressions

Encore appelé e-cigarette, vapoteuse, vaporette ou vaporisateur personnel, ce dernier dispose d’un embout buccal, d'une cartouche dite zone de stockage de liquide, en plus d'un élément chauffant ou résistant, suivi d'un microprocesseur et évidemment d'une batterie. Pour plus de détails, lisez ceci. Généralement, sa puissance de vapotage du liquide nicotine qui dépend de sa concentration de glycérine végétale présente et le goût prononcé qui dépend de la résistance. Il n'est pas à oublier que l'OMS à exiger de soumettre sa vente à une réglementation, vu son état nocif sur la santé. Il est d'ailleurs prouver par une étude scientifique que les fumeurs de cette dernière présentent 30 % de risque supplémentaires de développer une maladie pulmonaire comme la BPCO et bien d'autres.

Vente d'E-cigarette: à quoi faut il s'attendre ?

Déjà, retenez que la vente de la cigarette électronique est interdite en Inde et au Brésil. Ensuite, en France, la vente est réglementée et suivie de prêt. Il est formellement interdit de vendre de la cigarette à un mineur (personnes ayant moins de 18 ans), vu les conséquences négatives qui agissent sur la santé.

En fin, retenons qu'il est interdit de fumer cette cigarette en lieu public et lors des transports communs.